La chapelle du bard – 16 juin

 

La Chapelle du Bard : les éléments naturels réunis pour un feu d’artifice de bonheur.

Dans chaque goutte de pluie, un soleil. Sous les orages, des éclairs de joie de vivre. A La Chapelle du Bard, ce jeudi 16 juin, temps pluvieux mais accueil très chaleureux.

« Mais vous mettez bien la pagaille dans le village ! C’est génial. Merci de votre venue ». C’est par ces mots qu’un habitant nous apostrophe en fin de journée. A La Chapelle du Bard, la tournée « Grési dos d’âne » a transformé l’ancienne cour d’école en une belle fête de village. Des enfants et parents dansent sur de la musique afro-colombienne, d’autres courent entre les ânes, certains continuent les palabres dans la salle des fêtes… la tournée « Grési dos d’ânes » va bien au-delà d’animations et de spectacles.

Le matin même, autre ambiance. La tournée « Grési dos d’ânes » est partie de Saint-Maximin en direction de la maison d’Yvonne. Nous ne la connaissons pas. Mais elle a entendu parler de la tournée avec des ânes. Sur le chemin en direction de La Chapelle du Bard, nous faisons halte dans son hameau. La pluie a déjà humidifié toutes nos affaires. Nos pieds nous conduisent vers une petite maison avec sa fontaine et ses roses. Yvonne sort de sa maison. C’est une mamie de 87 ans qui nous fait rentrer fissa. Bien au chaud, nous avons la chance d’être accueillis pour le petit déjeuner, juste avant la venue de sa coiffeure. Programme bien chargé pour ce début de matinée pour Yvonne. Elle a le temps de nous glisser avant de nous souhaiter bonne route : « ce que vous faites est bien, vous méritez d’être connus ».

Nous reprenons la route sous la pluie. Les ânes commencent à s’habituer à tirer les calèches avec ce temps orageux. Les corps des humains également. Nous sommes presque heureux de serpenter dans les gorges du Bréda sous les gouttes de pluie qui créent une ambiance tropicale dans le Grésivaudan : cascades, végétation luxuriante, torrents qui débordent.

Trempés mais heureux du voyage qui s’est déroulé sans encombre, nous arrivons à La Chapelle du Bard. Dans la salle des fêtes, salle de l’ancienne école, l’équipe d’accueil a prévu un repas plein de magie : nos ventres sont câlinés, le soleil revient quelques minutes et les deux ânes, Michel et Ouest, rentrent dans la salle des fêtes pour quelques pas de danse et surtout pour partager nos assiettes ! Nous comprendrons plus tard qu’ils ont dû sentir l’orage au loin.

L’après-midi, au moment où l’équipe « Grési dos d’ânes » se divise en deux, un énorme orage retentit. Un bruit lourd, une détonation qui fige l’espace le temps d’un instant, une explosion qui plonge le village sans électricité. L’équipe qui préparait le spectacle en prévision des forces pluies prévues pour la fin d’après-midi se trouve coupée dans son élan. Sans tension, le spectacle ne pourra pas être joué. Encore plus si à l’orage s’ajoutent de vents violents. Profitant d’une accalmie, l’autre équipe, celle d’Aurélie et de Mickaël, accompagnés de Ouest et Michel, monte à l’école pour les animations. Une trentaine d’élèves de 3 à 11 ans nous attendent avec des grands yeux et pleins de questions. Le courant passe bien avec les enfants. Nous convertissons l’électricité ambiante en de beaux moments de jeux et de questionnements.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

À 18h, le courant est revenu, les bâches sont installées, les comédiens affinent leur prestation et la salle des fêtes s’apprête à accueillir les spécialités culinaires du village pour un repas partagé. À 18h30, le spectacle débute devant 80 personnes venues braver la pluie. Très vite, les rires des enfants sont au rendez-vous. Les parents et les adultes les rejoignent rapidement. Une dame par exemple se prend régulièrement la tête dans les mains pour tenter d’arrêter ses éclats. A la fin du spectacle, les spectateurs se retrouvent dans la salle des fêtes. Les gratins dauphinois aux patates douces côtoient les pizzas, les tartes sont accompagnées de délicieuses salades et les gâteaux sont sublimés par une crème anglaise. Les papilles se délectent. Les groupes, les âges, les origines se mélangent. L’ambiance respire la fête.

La soirée aurait pu s’arrêter sur ces moments de joie de vivre. Mais les habitants de La Chapelle savent faire monter la pression à plus de 10 bars. L’ancienne cour d’école se transforme en piste de danse. Sur la musique sélectionnée par Gandalf, les corps se déhanchent. Les clins d’oeil fusent. Les rires se poursuivent longtemps dans la soirée. Un des habitants conclut la venue de « Grési dos d’ânes » à La Chapelle du Bard par ces mots « Extraordinaire !!! Un pur vrai moment de joie, de partage et de franche camaraderie et de rigolade. »

Photos :

P1210636

18h30 : Spectacle « le Rocket Tiger Spectacle »

saut3(Participation libre au chapeau)

Dans l’ancienne cour d’école, à côté de la mairie.

Suivi d’un repas partagé ouvert à tous.

Amenez à boire et à grignoter!

panier de legumes copie

 

Publicités